Douleurs de poussées des dents de sagesse

Poussée dentsLes particularités des dents de sagesse

Les dents de sagesse appelées également troisièmes molaires présentent des particularités bien connues. Elles sont les dernières dents de l’arcade en haut et en bas. Et elles sont aussi en général, les dernières dents à pousser quand elles existent.

Leurs poussées peuvent s’accompagner de douleurs fortes. C’est un lieu d’infection possible. En outre, leur évolution est à faire surveiller par le chirurgien-dentiste, le stomatologue, l’orthodontiste pour examiner si elles ne perturbent pas les autres dents.

 

Les douleurs des dents de sagesse

Les douleurs générées par leurs poussées nécessitent assez souvent une médication anti-douleur.

  • Médicaments allopathiques conventionnels

La voie allopathique va assurer une efficacité rapide. Il est envisageable de la coupler avec une médication homéopathique qui peut, selon les cas, permettre de diminuer la quantité de prise des médicaments allopathiques conventionnels.

Il s’agit des antalgiques conventionnels à choisir parmi ceux dont on sait ne pas présenter de réactions délétères trop fortes.

Néanmoins, il est à savoir que la prise est temporaire et uniquement pendant la phase douloureuse de la poussée des dents de sagesse sur l’arcade dentaire.

  • Médicaments homéopathiques

 Belladonna 5 CH1 tube

2 granules toutes les 3 heures pendant quelques jours en cas de douleurs. Espacer les prises en cas d’amélioration

           Mercurius solubilis 5 CH- 1 tube

Prendre 3 granules le matin et 3 granules le soir pendant quelques jours durant la prise de Belladonna.

           Cheiranthus cheiri 4 CH- 1 tube

Prendre 3 granules, 2 à 3  fois par jour pendant quelques jours notamment quand il s’agit d’une poussée douloureuse de dent de sagesse du bas.

 

Bonne santé bucco-dentaire avec ADS

Partager