Médecine Esthétique par le Chirurgien-Dentiste

chirurgie esthétiqueQu’est-ce que la médecine esthétique ?

La médecine esthétique est une branche particulière de la médecine en rapport avec l’esthétique. Il existe un cadre juridique réglementaire pour garantir une sécurité dans son exécution à la fois pour le praticien et pour le patient.

 

Cadre juridique du praticien

Le professionnel de santé chirurgien-dentiste peut désormais pratiquer dans un cadre précis, la médecine esthétique du visage.

 

Formations organisées et légitimes

Des formations légitimes sont maintenant en œuvre. Les formations visent les injections d’acide hyaluronique au niveau des sillons naso-géniens, notamment,  pour le comblement des rides à des fins thérapeutiques.

Le ministère de la santé a reconnu désormais que cette pratique entrait dans le champ de pratique du chirurgien-dentiste, depuis environ 2012.

Ce champ de compétence ne relevait précédemment que des médecins.

 

Assurance professionnelle :

Injections d’acide hyaluronique : assurance et formationRides

Dorénavant, les assurances professionnelles couvrent cette activité complémentaire, cette capacité d’injections d’acide hyaluronique, de produits de comblement des rides dans le sillon naso-génien et dans la zone péribuccale réalisées par les praticiens de l’art dentaire, par le chirurgien-dentiste.

En obligation de fait, les praticiens réalisant ce type d’actes doivent avoir suivi une formation ad hoc afin de pouvoir évidemment justifier de leur compétence, conformément aux articles R. 4127-204 et R. 4127-233 du Code de la santé publique.

 

Cadre juridique du patient

Cette information est peu connue des patients. Autour de 2012, les chirurgiens-dentistes sont autorisés à pratiquer la médecine esthétique relevant de l’injection d’acide hyaluronique pour le comblement des rides à des fins thérapeutiques.

Les patients peuvent le demander et les chirurgiens-dentistes peuvent le proposer quand la nécessité est présente.

 

La profession évolue

 ADS

Partager