Le Vin : ses Vertus médicinales et ses Limites

DSC06487  Histoire du Vin – Santé

 

Le raisin permet la production du vin.
Le vin est une boisson souvent appréciée, et ce, depuis des millénaires.
Ses vertus ont été depuis longtemps recherchées afin de joindre « l’utile à l’agréable ».
L’aboutissement actuel contribue à éclairer sa portée médicinale.

Dans la Composition du Vin

RESVERATROL 

C’est un antioxydant présent dans le raisin.
Cette molécule le resvératrol est présente dans le VIN ROUGE.
Il s’agit d’un antioxydant, substance chimique puissante.
En bref, il s’agit d’une molécule « anti-rouille » pour la « machine biologique ».
C’est la raison pour laquelle les antioxydants sont précieux et essentiels pour préserver la santé des tissus, des organes, de l’individu dans sa globalité.

Dans les propriétés médicinales

Les recherches scientifiques ont identifiés des propriétés médicinales :

Contre le vieillissement cellulaire,
Contre le diabète,
Contre l »obésité
Contre le cholestérol en limitant le taux sanguin du mauvais cholestérol en agissant sur une enzyme,
Contre les maladies cardio-vasculaires,

Et aussi

Contre la maladie d »Alzheimer,
Contre la diminution de la mémoire.

Le vin préviendrait la perte de l’audition
Le vin participerait à augmenter l’espérance de vie par ce rôle antioxydant en le consommant avec modération.
Le vin diminue également la formation des plaques d’athérome c »est-à-dire la formation de plaques de graisse grâce à son rôle antioxydant.
Le vin fluidifie la circulation du sang par le fait que le vin produit un monoxyde d’azote. Celui-ci va agir en dilatant les artères.

Dans la Modération

Là, le seuil est délicat à déterminer :
Entre l’appréciation gustative et l’envie ou le Geboten werden uber 400 Online Casinospiele, darunter 30 Arten Black Jack, mehr als 100 online book of ra Slots, Craps, Bakkarat, Video Poker und Roulette. besoin de chacun(e) d’un côté
Et
De l’autre côté, la quantité modérée d’efficacité médicinale qui peut ne pas être en correspondance avec les désirs de l’individu. 

La quantité modérée et efficace : 1 à 2 verres de vin en moyenne par jour. 

La consommation excessive est : Verre de vin

  • nuisible pour la santé au-delà des 1 à 2 verres de vin rouge par jour
  •  responsable de pathologies nuisibles voire graves pour la santé.

L’Excès de vin entraîne notamment:
Atteinte du foie, plus ou moins réversible, et pouvant aboutir au décès quand les atteintes ont générées un cancer.

 

Les personnes plus sensibles au vin sont :

Les enfants, les femmes et les asiatiques sont plus sensibles aux effets néfastes du vin.

Effets indésirables du vin 

Les sulfites parfois présents en grande quantité dans le vin, surtout le vin blanc, peut être en cause dans des processus d’allergie
Ou
dans des processus d »intolérance notamment maux de tête et inconfort.  

DSC05743

A consommer avec modération

LE VIN AVEC MODÉRATION 
PRESERVATION DE SA SANTE
Partager