Bain de bouche

Pratique Homéopathique au quotidien

BAIN DE BOUCHE:
CALENDULA – ECHINACEA-TARAXACUM

1- CAS PRATIQUE :
Un des motifs de consultation concerne les douleurs buccales, notamment de la langue, pénibles à vivre.
Le chirurgien-dentiste, le stomatologue visualise, lors de l’examen clinique en bouche, au fauteuil dentaire, les points d’alerte et d’informations diagnostiques suivants :

La présence de zones dépapillées sur la langue.
La langue est douloureuse et « en carte de géographie ».
L’existence de glossite, de douleur sur une langue « gonflée » est alléguée.

Dans le cadre de la maintenance de son hygiène bucco-dentaire et du traitement de la douleur,il peut être proposé un bain de bouche quotidien à base de plantes adaptées.
Le chirurgien-dentiste, le stomatologue saura conseiller :
Un bain de bouche associant trois types de remèdes que nous allons exposer ci-après..

2- INDICATIONS DE CE BAIN DE BOUCHE :
En bref, certaines médications homéopathiques peuvent être employées dans un cadre phytothérapique.Ils remplacent les bains de bouche conventionnels. Ils s’emploient quotidiennement sans action agressive sur les muqueuses.

Chaque médication composant le bain de bouche apporte une action précise.
L’association de trois remèdes assure une spécificité appropriée du bain de bouche considéré.

Dans le cas énoncé, l’association enveloppante se voit être la suivante : Calendulla, Echinacea et Taraxacum.
En effet :
Calendula : demeure un des remèdes les plus connus et les plus utilisés.
En résumé, il a un rôle à la fois, adoucissant, antiseptique et cicatrisant.La rapidité et l’efficacité de son action en fait une indication de base dans la composition d’un bain de bouche.
Echinacea : Il est une indication de choix dans tous les maux relevant du parodonte, de la gencive, des muqueuses.
Il a un rôle dans la stimulation des anticorps. Son tropisme buccal le caractérise.
Taraxacum : Appelé communément, Pissenlit ou Dent de Lion, ce remède a une action sur les douleurs
buccales, spécialement de la langue.
Il convient particulièrement pour des langues blanches recouverte d’un enduit laiteux. Ce dernier desquame en lambeaux. Et, il révèle, alors, des zones dépapillées, rouges et fortement sensibles voire douloureuses. C’est un petit remède efficace dans ces cas-là.

3- POSOLOGIE DE CE BAIN DE BOUCHE :
Dans le cadre de la composition de ce bain de bouche, les trois médications sont utilisées en teinture mère (T.M.) et en répartition équivalente (aa).

Il se prescrit sur une ordonnance de la façon décrite ci-dessous :

 – Préparation : Calendula T.M. aa
Echinacea T.M. aa
Taraxacum T.M. aa

Un flacon de 30 ou 60 ml est noté.

Un bain de bouche 2 à 4 fois par jour, en diluant 25 gouttes dans un demi-verre d’eau tiède, pendant un mois en moyenne

Le pharmacien initialise la préparation. Il délivre avec le flacon, un compte-gouttes, le plus
souvent sous forme de seringue.

Extrait de « Homéopathie Clinique Pour le Chirurgien Dentiste » Dr F. BOUKHOBZA. editions CDP. Juillet 2010

.

Partager

      1 comment for “Bain de bouche

    Laisser un commentaire